Histoire

Petit historique illustré

histoire - loterie romandeLa Société de la Loterie de la Suisse Romande - la Loterie Romande - a été fondée en 1937 par les cantons de Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel et Genève. Son but était d’organiser une loterie en Suisse romande, dont le bénéfice serait redistribué au profit de l’utilité publique, à l’époque en particulier pour des besoins sociaux et de bienfaisance. La même année est lancée, au Tessin et en Suisse alémanique, l’Interkantonale Landeslottterie (ILL) ; Berne a créé la Seva en 1935 déjà. Le canton du Jura a rejoint la Loterie Romande lors de sa création en 1979.




 

Jusqu'en 1984, la Loterie Romande organise une loterie à numéros dont les tirages, moyennant des boules numérotées de 1 à 9, ont lieu une à deux fois par mois et sont organisés dans une localité de Suisse romande.

En 1978, la Loterie Romande introduit le premier billet à gratter en Europe avec résultat instantané.
 


En 1985 naît le Tribolo ; il connaît immédiatement un grand succès. Il est désormais devenu un classique et continue d’être vendu. Ce billet à gratter a changé plus de 430 fois d’image, toujours dans l’esprit du temps.
 


Dès 1987, la palette de jeux offerts aux Romands s'élargit. Aujourd'hui, ce sont plus de 50 billets instantanés, des jeux de tirage comme SWISS LOTO (loterie nationale) et Euro Millions, des jeux de type Keno, des paris sportifs et hippiques (PMU) qui composent l’offre de l’institution.

Depuis 1999, les amateurs de billets à gratter trouvent ces jeux instantanés aussi sous forme électronique. Sur des écrans tactiles (Loterie électronique), ils peuvent jouer aux mêmes jeux que ceux existant sur support papier. Cette forme interactive de jeux de loterie connaît un vif succès et répond à un double besoin : de s’adapter aux attentes des joueurs et d’évoluer avec son temps.

La Loterie à numéros, lancée en 1970 par quatre sociétés suisses de loterie, a connu une restructuration importante en 2003, puis en 2013. Sous le nom de SWISS LOTO (6 Numéros sur 42 et 1 N° Chance, avec le jeu additionnel du Joker), elle est depuis organisée selon le principe de la masse commune entre la Loterie Romande et Swisslos (nouvelle appellation regroupant les anciennes Seva et ILL).
 

Depuis le 8 octobre 2004, la Loterie Romande participe à la loterie transnationale Euro Millions, dont le tirage pour les neuf pays membres a lieu tous les mardis et vendredis. Ce jeu européen, basé sur le principe de la masse commune, a connu immédiatement un grand succès. Les joueurs romands l’ont rapidement adopté. Chaque semaine, un jackpot d’au moins 15 millions d'euros est mis en jeu ; le record est de 190 millions remportés en Grande-Bretagne en août 2012!

La Loterie Romande est aujourd’hui l’une des loteries plus performantes d’Europe.
Depuis sa fondation, elle a versé 3 milliards de francs à l’utilité publique, apportant ainsi un soutien matériel, souvent indispensable, à des milliers d’associations sans but lucratif.