Association RECIF : centre de formation, de rencontres et d'échanges interculturels

La Loterie Romande soutient l’Association RECIF qui a pour but de soutenir et faciliter l’intégration des femmes migrantes et de leurs enfants ainsi que de favoriser les rencontres et les échanges entre femmes d’horizons divers. Chaque année, la Loterie Romande distribue l’intégralité de ses bénéfices à près de 3’000 projets d’utilité publique en Suisse Romande, à l’instar de l’Association RECIF.

 

RECIF a été créée à Neuchâtel en 1994 par un groupe de femmes étrangères et suisses. En 2003, un centre a également été ouvert à La Chaux-de-Fonds. L’association vise à soutenir et faciliter l’intégration des femmes migrantes et de leurs enfants ainsi qu’à favoriser les rencontres et les échanges entre femmes d’horizons divers. Trois champs d’action ont été mis en place pour atteindre ces objectifs : des activités de formation; des activités pour les enfants ainsi qu’un espace d’animation, de rencontres et d’échanges. RECIF s’adresse à toute femme qui cherche un lieu de rencontres propice aux échanges, souhaite acquérir des connaissances pratiques qui facilitent son intégration, désire créer des contacts amicaux et sociaux.

L'association RECIF :

  • Créée en 1994 à Neuchâtel
  • Ouverture d’un centre à La Chaux-de-Fonds en 2003
  • Au mois de mai 1994 un premier cours de français et un cours de santé ont débuté
  • A reçu le prix « Salut l’étranger » en 1995

L’aventure a démarré par la rencontre de deux assistantes sociales confrontées quotidiennement aux problèmes d’intégration et de deux étrangères résidant en Suisse depuis quelques années. Elles ont alors constitué un petit groupe de travail pour réfléchir aux problèmes rencontrés par les femmes migrantes. Très vite, des bénévoles, motivées par ce projet, se sont jointes à elles. Environ deux cents personnes ont été informées et sollicitées à participer concrètement ou financièrement à la création de l’association. Grâce aux retours positifs reçus, un premier cours de français et un cours de santé ont débuté au mois de mai 1994. Le 14 septembre 1994, une rencontre a été organisée avec pour but d’accueillir les demandes des femmes étrangères et d’y répondre selon les offres qui s’avéraient disponibles. A la fin de cette soirée, les animatrices pouvaient envisager la création de cinq cours de français différents, un atelier de couture, un atelier de gymnastique, un atelier de découvertes de la région et la poursuite d’un cours d’hygiène et santé pour les femmes kurdes. RECIF crée aussi des ponts vers l’extérieur et c’est ainsi que le prix « Salut l’étranger » lui a été attribué en 1995.

Bien qu’une étude du Service de la Cohésion multiculturelle (Bureau du délégué aux étrangers à cette époque) ait déjà démontré, depuis 1997, l’intérêt d’un lieu d’intégration spécifique aux femmes à La Chaux-de-Fonds, il faut attendre jusqu’en 2000 pour que le Conseil d’Etat donne mandat à RECIF d’étendre son activité dans le haut du canton. Aujourd’hui, RECIF Neuchâtel et RECIF La Chaux-de-Fonds collaborent étroitement, main dans la main, en essayant d’unifier l’offre des activités tout en respectant les spécificités de chaque centre. Cette collaboration est un moteur puissant qui stimule la circulation d’idées et de projets.

RECIF, avec ses deux centres à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, propose des cours de français (53 cours semestriels sur 4 niveaux), de l'alphabétisation et 10 ateliers hebdomadaires de formation (anglais, espagnol, informatique, danses du monde, Pilates, couture, peinture, jardinage, etc…) des permanences d'accueil et de santé et des activités ponctuelles. L'association dispense aussi une formation d'aide-ménagère. Deux Espace-Enfants, à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds, complètent l'offre.

En plus des cours et des rencontres, RECIF accomplit également son but par le biais de projets annexes tels que la parution d’un recueil de leur atelier d’écriture, qu’une exposition de portraits nommée « Derrière la migrante, la femme », qu’un CD regroupant 25 comptines et berceuses chantées a capella par des femmes et des enfants qui ont fréquenté RECIF et qu’un livre de recettes du monde entier. 

Contact

Association RECIF

Rue de la Cassarde 22
2000 Neuchâtel , NE
Suisse
Neuchatel CH
t: 
032 730 33 50
En bref

Soutenir et faciliter l’intégration des femmes migrantes et de leurs enfants ainsi que favoriser les rencontres et les échanges

Soutenir et faciliter l’intégration des femmes migrantes et de leurs enfants ainsi que favoriser les rencontres et les échanges

Chiffre clé

Créée en 1994 à Neuchâtel