Toétché

Gâteau salé à la crème acidulée.

Histoire :


Seul gâteau à la crème de Suisse à être salé, il fait partie des réjouissances du repas de la St-Martin. Ses origines se trouvent en Ajoie, mais aujourd’hui, on peut le trouver dans tout le canton du Jura.

A l’origine, il a été élaboré par les paysannes. De nos jours, bon nombre de boulangers jurassiens proposent ce met tout au long de l’année.

L’utilisation de la crème acidulée vient d’une période où les modes de conservation ne permettaient pas de garder la crème fraîche. Les bactéries proliféraient sur la crème et la rendait acidulée.

La fête de la St-Martin est ajoulote et fait référence à Saint Martin de Tours, évêque de Tours au IVème siècle. Il est connu pour avoir coupé son manteau en deux pour en donner la moitié à un pauvre. Au-delà de la fête religieuse, la période de début novembre représente la fin du cycle agricole annuel: fin des travaux dans les champs, grands nettoyages des fermes avant l'hiver, paiement des baux ruraux et règlement des dettes. C'est aussi à cette époque que les porcs sont gras et qu'il faut les tuer. Les moyens de conservation étant restreints, plusieurs parties de l'animal devaient être consommées tout de suite. Autrefois concocté dans les familles, le menu (qui compte entre 8 et 12 plats) qui a survécu jusqu'à nos jours se déguste aujourd'hui aussi dans les restaurants.

Tout comme la fondue, l'Escalade genevoise ou la Fête des Vignerons, la St-Martin figure sur la "Liste des traditions vivantes en Suisse", une initiative en faveur de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

 

 

Recette :

 
Pâte :
  • 400 g de farine 
  • 1/2 càc de sel 
  • 15g de levure
  • 2, dl de lait tiède
  • 30 g de beurre fondu
  • 1 cs d'huile 
  • 1 petit œuf battu 
  • 2 cc de kirsch
 
Débattu :
  • 2,5 dl de crème épaisse légèrement acidulée 
  • 1 œuf battu ou 1 jaune d'œuf 
  • 1 pincée de sel 
Si vous ne trouvez pas de crème épaisse légèrement acidulée, utilisez un mélange de crème double et de crème acidulée.
 
Pour faire la pâte : 
Tamiser la farine avec le sel.
Délayer la levure dans le lait tiède. Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile. Pétrir, puis ajouter petit à petit l’huile. Dès que la pâte est lisse et souple, laissez-la lever 2heures.
 
Mélanger les ingrédients du débattu. Etaler la pâte à la main dans un moule à tarte de 30cm de diamètre graissé. Former un rebord, le badigeonner de lait. 
Piquer la pâte, puis étaler le débattu dessus.
Enfourner à 230°C, ajouter un récipient d’eau dans le four, afin que la pâte ne sèche pas. Cuire 20-30 minutes.
 
 
 

 

En savoir plus :