Programme «Jeu Responsable»

Consciente de sa responsabilité sociale, la Loterie Romande a pleinement intégré la prévention du jeu excessif dans sa stratégie d’entreprise. Depuis 1999, elle mène et développe, avec des spécialistes externes reconnus, un vaste programme de « Jeu Responsable » s’appuyant sur des actions concrètes. De manière volontaire et engagée, la Loterie Romande poursuit sans cesse ses efforts dans ce domaine, afin d’offrir à la population un environnement de jeu à la fois divertissant et sécurisé et de favoriser l’adoption de comportements de jeu sains.
 

Jeux de grattage et de tirage

Des mesures concrètes sont élaborées et appliquées pour tous les jeux de la Loterie Romande. Parmi les mesures prises pour les jeux instantanés (billets à gratter) ainsi que pour les jeux de tirage figurent notamment :

  • Un rappel systématique que tous les jeux instantanés papier sont réservés aux plus de 16 ans.
  • Le pictogramme « interdit aux moins de 16 ans » apparaît sur tous les billets et grilles de loterie.
  • Le dépliant « Jouons Responsable ! » est disponible dans tous les points de vente.
  • Le plan des lots pour chaque jeu de la Loterie Romande est disponible auprès des dépositaires ou sur Internet.
     

Loterie électronique

Dans le cadre de son programme de Jeu Responsable, la Loterie Romande met depuis toujours un accent particulier sur les distributeurs de Loterie électronique, qui donnent accès, au moyen d’un écran tactile, à des versions électroniques de billets à gratter. De par son côté interactif, la Loterie électronique est en effet un jeu potentiellement plus sensible au niveau du jeu excessif.

Pour cette raison, les 700 distributeurs de Loterie électronique, situés dans 350 points de vente en Suisse romande, font l'objet de mesures particulièrement strictes. Ces mesures, qui comprennent l’installation de modérateurs de jeu techniques et environnementaux, ont été décidées d’entente avec des spécialistes du jeu excessif. Leur efficacité est régulièrement testée et, si nécessaire, les mesures sont corrigées et améliorées. En voici quelques-unes :

  • Accès interdit aux mineurs de -18 ans.
  • Règles strictes pour les dépositaires, affichées sur les distributeurs via une charte.
  • Pas de publicité sur les gains par le dépositaire.
  • Le dépositaire ou son personnel ne joue pas dans son établissement.
  • Un joueur ne doit pas monopoliser un distributeur.
  • Pas de siège, ni de boisson ou de cigarette durant le jeu.
  • Pas d’échangeur de monnaie dans l’établissement.
  • Brochures contenant les adresses des centres spécialisés romands mises à disposition des joueurs sur chaque distributeur.
  • Messages de prévention défilant sur l’écran.

Afin de vérifier que les prescriptions de « Jeu Responsable » sont bien respectées dans les différents établissements, des contrôles inopinés ont lieu, sous forme de :

  • Visites régulières de « clients mystères ».

En cas de constat de non-respect des prescriptions, un avertissement est envoyé au dépositaire. Le retrait des distributeurs de Loterie électronique intervient en cas de deuxième infraction. Le retrait est immédiat si un mineur est surpris entrain de jouer dans l’établissement.
Pour en savoir plus : www.loterie-electronique.ch
 

Paris sportifs et hippiques

Pour tous les paris sportifs ainsi que pour le PMU Romand, l’âge a volontairement été fixé à 18 ans par la Loterie Romande. Des brochures d’information et de prévention sont à disposition des joueurs dans les différents points de vente.
 

Prévention sur Internet

La Loterie Romande a instauré des mesures strictes de modération de jeu et de vérification de l’âge des joueurs qui ouvrent un compte sur sa plateforme de jeux en ligne. Le jeu excessif se définissant très souvent par une perte de contrôle, l’objectif est d’aider le joueur à prendre conscience de ses gains ou de ses pertes ainsi que du temps qui s’est écoulé durant sa phase de jeu. Parmi les modérateurs en vigueur sur la plateforme de jeux en ligne figurent:

  • l'obligation de se fixer des limites de perte (par jour, semaine ou mois) pour les jeux instantanés (billets à gratter virtuels) et le LotoExpress ;
  • la possibilité de s’auto-évaluer sur sa manière de jouer (par le biais d’un test mis au point par des spécialistes) ;
  • la possibilité de s’auto-exclure (pour une période allant d’un jour à une année).
     

Quelques chiffres…

En Suisse, comme dans la plupart des pays européens, la prévalence de l’addiction au jeu se situe à environ 2%. La grande majorité des joueurs – 98% – joue pour se divertir et n’a aucun problème d’addiction. En revanche, 2% des personnes adultes peuvent, à un moment ou un autre de leur existence, développer un problème de jeu. En Suisse, les joueurs pathologiques – ceux qui souffrent de forte dépendance et qui perdent tout contrôle face au jeu – se chiffrent à environ 0.5%.

Bien que le nombre de joueurs pathologiques reste faible, le jeu excessif n’en est pas moins un problème sérieux. C’est pourquoi la Loterie Romande investit chaque année plusieurs millions de francs en faveur de la prévention. En plus des mesures de « Jeu Responsable », il existe une taxe de 0.5% qui est prélevée sur le revenu brut des jeux des deux sociétés de loterie suisses, Swisslos et la Loterie Romande. Cette taxe représente environ CHF 4,5 millions par an, qui sont destinés à financer les programmes publics de prévention et de lutte contre l’addiction au jeu.