Aller au contenu principal

Murs de pierres sèches: entre vie et tradition

Patrimoine

Murs de pierres sèches: entre vie et tradition

Patrimoine
Que seraient nos paysages jurassiens sans les murs de pierres sèches soulignant les courbes du terrain, accentuant par leur maillage l’organisation viticole et sylvo-pastorale des parchets et des pâturages boisés? Leur utilité est primordiale à une biodiversité en perdition ; car ils sont le refuge de nombreux insectes et animaux. Les plantes s’y réfugient, protégées par ce cordon de pierres, leur croissance est favorisée par un micro climat indispensable redonnant la chaleur du soleil emmagasinée. Depuis une centaine d’années, ces murs sont laissés à l’abandon faute du savoir-faire et d’artisans expérimentés. L’association lutte pour la remise en valeur de ce patrimoine historique et culturel.

 

Contribuer à la conservation du patrimoine est l’un des nombreux objectifs de la Loterie Romande. Elle soutient l’association pour la renaissance de cette tradition ancestrale, dans le cadre du développement durable et de la préservation de la biodiversité.

L’Association pour la sauvegarde des murs de pierres sèches :

  • S’est constituée en 1994
  • 300 membres
  • Réhabilitation et restauration de murs de pierres sèches
  • Recherches du savoir-faire ancestral
  • Sensibiliser l’opinion publique
  • Valoriser le métier de murailler
  • Favorise le développement durable

La construction d’un mur de pierres sèches nécessite un savoir-faire particulier, de l’expérience et surtout beaucoup de patience. C’est une tradition millénaire qui a disparue avant d’être à nouveau valorisée.

Ces murs permettent de délimiter les espaces, de les protéger contre le vent et l’eau et favorisent la biodiversité. Ils sont le refuge de nombreux insectes et plantes. Le bois étant précieux jusqu’au début du 20ème siècle, la pierre s’est avérée être le bon compromis pour construire ces murs. En effet, les pierres étaient prélevées des champs et pâturages afin d’en améliorer la qualité de culture et herbagère.

Soucieuse de l’environnement, l’association s’implique dans la protection des paysages et de la nature jurassienne. Depuis plus de 20 ans, elle redonne une dynamique à la conservation de ces murs de pierres par des ateliers du savoir-faire ouverts à tous. A ce jour, elle a restaurée environ 2 km de murs avec la collaboration du Service civil. Patrimoine suisse (Heimatschutz) lui attribue son "Prix patrimoine" en 2002. En 2009, elle publie l’ouvrage « Murs secs pleins de vie » en collaboration avec le Musée d’histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds. 

CONTACT
Murs de pierres sèches: entre vie et tradition
Chemin de la Dolaise 19
2362 Montfaucon
Suisse

Site internet
asmps-vegetation
asmps-taille
asmps-mur
asmps-equipe