Direkt zum Inhalt

Association pour la

Formation de Jeunes Danseurs

Kultur
Waadt

Association pour la

Formation de Jeunes Danseurs

Kultur
Waadt

La Loterie Romande soutient l’Association pour la Formation de Jeunes Danseurs (AFJD) qui offre notamment aux jeunes danseurs et danseuses la possibilité de suivre une formation académique de danse en parallèle à leur scolarité.

Trois questions à Marjolaine Piguet, Présidente de l’association :

  1. Décrivez-nous brièvement le rôle et les activités de votre association.

    L’Association pour la formation de jeunes danseurs (AFJD) chapeaute et coordonne la filière Danse-Études Lausanne, sise à l’établissement de Béthusy. Cette filière permet à de jeunes danseurs et danseuses de mener de front, et dans les meilleures conditions, une formation académique de danse et leurs études secondaires.

    La filière Danse-Études de Lausanne dispense des cours de danse classique, de jazz, de contemporain, de moderne, de caractère, de théâtre et de comédie musicale. De plus, les élèves bénéficient d’appuis scolaires individualisés, d’un suivi médical et d’un coaching mental. Tous ces cours sont dispensés par des professeurs diplômés.

    En plus de planifier tous les cours de danse, L’Association organise des stages, prépare les élèves aux auditions dans de grandes écoles européennes et organise régulièrement un ou deux spectacles sur une grande scène de la région lausannoise.

  2. En quoi le soutien de la LoRo vous a-t-il aidé ?

    La LoRo a permis le lancement de la filière en 2003, l’Association ne disposant d’aucun moyen financier pour ses débuts. Cette confiance accordée à l’AFJD a permis ensuite de développer cette filière et lui donner un caractère pérenne. De plus, grâce aux soutiens de la LoRo, un spectacle ambitieux, entouré de professionnels, peut avoir lieu chaque année.

  3. Que feriez-vous si vous gagniez au Swiss Loto ?

    Je créerais un grand centre de danse sur le site de Béthusy en agrandissant les studios actuels. Ainsi, les élèves n’auraient plus besoin de courir d’un studio à l’autre. Je prévoirais un piano à queue pour chaque studio. J’engagerais des pianistes et je reverrais à la hausse les contrats des professeurs. De plus, j’organiserais des déplacements à l’étranger en groupe, afin de travailler tous ensemble dans de grandes écoles de danse réputées. Et si possible, nous partirions en tournée après chaque spectacle donné à Lausanne.

En bref

Offre des conditions optimales pour la formation des jeunes danseurs

Chiffre clé

Lancement de la filière Danses-Études en 2003

Contact

Association pour la Formation de Jeunes Danseurs

Avenue du Mont-d'Or 31

1007 Lausanne

 

contact@afjd.ch

www.afjd.ch